mardi 1 février 2011

bottes qui plissent et qui glissent. " Pose d'élastiques "

Ce matin à l'atelier des bottes qui glissent et plissent, tombent sur la cheville d'une manière disgracieuse lorsque la propriétaire ne le souhaite pas, alors que d'autres le désirent.
Ce n'est pas une question de chaussures trop grande., les rétrécir ne sert à rien., il faut faire par une des modifications décrites plus bas, une retenue en circonférence haute des chaussures, qui correspond merveilleusement pour les bottes au dessus du mollet, les cuissardes peuvent donner plus de soucis pour trouver la bonne solution. J'avais évoqué le problème dans ce message, donnant un stratagème, le truc de la laque.
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2010/12/ces-chaussures-qui-plissent-apres-le.html

Aujourd'hui quelque chose de plus sérieux, et de plus académique, la pose d' élastiques. nous reproduisons simplement ce que les fabricants proposent sur certains de leurs modèles, avec les variantes :
brides / boucles, brides, velcros, brides, pression / bride, élastique / bride, élastique boucle / bride, attache de pompier, bride, etc...En pose extérieure, sur l'arrière ou sur le côté.
En pose intérieures, ou alternatives :
Les laçages, lanières, ruban,etc... passage alternatif au milieu de la tige et de l'intérieur dans la doublure, et sur l' extérieur visible sur la tige.

Bref beaucoup de manières non pas pour rétrécir, mais pour empêcher les bottes de glisser, de tomber. Problème important, récurent pour les chaussures d'été, les brides de tomber sur l'arrière du pied, souvent lié à sa morphologie.
Un sujet est fait, " Brides, pose d"élastique " Parution en début de saison chaude.
Ces soucis se présentent le plus souvent sur les bottes, les cuissardes, non doublées, au fourreaux souples, en peausserie, daim, veau velours, nubuck, strecth, etc...

La partie haute de ces bottes sur quelques centimètres est souvent doublée. Deux solutions,
1)passage de l'élastique entre les deux épaisseurs, et couture prenant, doublure, élastique, tige, couture visible à l'extérieur.
2 ) Décollement de la doublure, passage de l'élastique, avec couture sur la doublure seulement, l'ensemble sera recollé sur la tige. C'est la deuxième solution que nous allons privilégiée, plus ( difficile ) mais qui conserve l'esthétique d'origine des bottes.
Si les souliers ne sont pas doublés, l'élastique est collé cousu, côté chair de la tige, couture visible de l'extérieur.












Une vue de la partie haute doublée.



On choisit dans le stock, l'élastique le plus approprié pour le travail.



L'élastique.




On définit la largeur de la pose.



On trace au stylo argent la marque pour la découpe.



On positionne à l'aide des pinces pour bien définir la longueur de l'élastique.



La longueur de l'élastique définit avec précision, on trace le deuxième à la même dimension.



On décolle la doublure, pour se donner l'accès au travail de découpe, positionnement et collage de l'élastique, et de sa couture sur la doublure seule.



On coupe au cutter, tranchet, lame de découpe tina, etc... la largeur exacte.



Les quatres ouvertures sont pratiquées.



On glisse un côté de l'élastique.



On le colle sur la doublure, on passe l'autre extrémité jusqu'au repère, et on colle.



Pendant le temps de séchage nécessaire, la pose de pinces évite la traction de l'élastique et son décollement.


Les deux bottes sont préparées pour la couture.






Passage à la machine à coudre, couture sur la doublure uniquement.



les coutures sont martelées avec gentillesse.



La doublure est encollée pour être positionnée sur la tige sans temps de séchage.



Une vue du travail terminé.



Ne reste plus que la livraison, une pose efficace, la satisfaction de la cliente, notre principal soucis.

Très amicalement,
tictac

5 commentaires:

  1. bonjour,

    quel est le prix pour cette prestation sur une paire de bottes en daim ? est-ce que tous les cordonniers peuvent le faire ?

    cordialement

    merci de me répondre :
    tite-brioche@hotmail.fr

    RépondreSupprimer
  2. J'ai payé 50 euros pour ce travail sur des cuissardes en cuir.
    Depuis, elles restent bien en place.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir,

    Voyant un commentaire sur le sujet, je clique et j'en vois un autre auquel je n'ai pas répondu ne l'ayant pas vu, je m'en excuse, et vais réparer trop tard cet oubli.
    Tous les cordonniers, ceux qui le sont, pas ceux qui prétendent l'être, font tranquillement ce petit travail.
    La somme est différente selon les difficultés du travail, car chaque montage a ses particularité et ses difficultés, selon également les endroits et les artisans, personnellement je prends 25 euros pour cette ( opération )
    Très amicalement.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour où exercez vous ? Car j'aimerais beaucoup que vous me réalisiez cette opération sur mes cuissardes en textile (faux daim). Elles dispose déjà d'une sorte de lacet... mais ca ne les empêche pas de tomber et c'est très gênant !! Je vous remercie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      J'ai fait paraître ce message sur le blog pour expliquez notre position.
      Tous cordonniers devraient tranquillement répondre à votre demande et vous donner satisfaction.
      Très amicalement
      http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2010/07/demandes-de-reparations.html?m=1

      Supprimer