jeudi 31 juillet 2014

Changer les élastiques des boucles.

Bonjour,

Ce matin à l'atelier comme tous les jours par cette saison d'été les élastiques de boucles à changer.
Les boucles servent aux réglages des brides pour leurs bonnes longueur pour la tenue des sandales.

A chappe elles sont fixées par des rivets, sans chappe sur la tige par des coutures, des agrafes, sur les brides cousues à " enchappure ", maintenant les fabricants ont eu la bonne idée de mettre des élastiques. Nous leurs avons donc emboîté le pas pour les fabrications et les réparations. Ils améliorent le confort.
Beaucoup d'utilisateurs s'en servent pour ne pas " déboucler " leurs chaussures, c'est une erreur préjudiciable à la longévité des élastiques
Ils nous servent beaucoup en cordonnerie, pour les modifications les agrandissements les rétrécissements
les tenues différentes des boucles, brides, des tiges et des fourreaux de boots, bottes, cuissardes, etc...

Elles sont  sans rouleau, à rouleau, simples à chappe, à rouleau à chappe, à rouleau à chappe et passant séparé, sans retour le passant prisonnier en cuir entre l'élastique.
De largeur différentes 6 à 25 mm les dimensions les plus grandes sont réservées  pour les sangles bandoulières, ceintures.

les brides sont de coloris et de largeur différentes, 6 à 20 mm, vendues en rouleau au mètre, à la paire boucles comprises. Ils existent de merveilleuses brides en cuir élastique qui servent pour les brides arrières
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2010/07/changer-les-elastiques-sur-les-brides.html
Elles sont armées, triplées piquées, doublées.



les élastiques sont de coloris et de largeurs différentes, spécials comportant des trous au milieu pour le passage de l'ardillon, ou simple. Il est préférable de choisir celles prévues pour l'ardillon on évite ainsi de couper la trame, préjudiciable à l'intégrité, donc la longévité

Les élastiques des soutien gorge pour dame ou pour les autres, de coloris et de largeurs différentes sont une merveilleuse source d'approvisionnement pour ce changement, en effet ils présentent sur toutes la longueur, des trous de passages.



 
Ce petit travail simple est pourtant méticuleux. surtout pour le démontage. Les élastiques sont pris d'une manière générale entre la bride rempliée sur ce dernier, collées et cousues sur une doublure. Ou cousus entre la bride et sa doublure sans que l'élastique soit lui même passé dans la bride.
Il faut au maximum essayé de ne pas découdre bride et doublure, mais simplement d'enlever les points au découd vite pour tirer l'élastique libéré de sa couture, de ménager la place au tournevis pour réinsérer collé l'élastique.
Si ce n'est pas toujours simple, c'est de beaucoup préférable pour l'esthétique et la couture. Ce n'est malheureusement pas toujours les cas alors c'est au tranchet qu'il faut découdre et tout séparer.





On voit sur la bride droite, la boucle à rouleau.


Sur la bride gauche, la boucle sans retour, passant prisonnier en cuir sur l'élastique.


Privilégiant en premier la meilleure façon, l'élastique est décousu de sa bride boucle avec passant séparé.


Boucle avec passant " intégré "


On tire ensuite sur l'élastique avec force mais amour pour ne rien déchirer.


On prépare avec un petit tournevis l'emplacement.


Selon la fixation de ( c'est souvent elle qui décide ), de l'élastique sur la bride  il faut passer au tranchet pour un démontage complet de toutes les parties.


 En essayant d'éviter le " massacre " qu'il faudra difficilement reconstituer;


Les deux manières de démontage.







On voit bien les différentes sortes de boucles, le passant en cuir non seulement prisonnier entre l'élastique, mais avec sont petit retour inséré collé en même temps que l'élastique dans ou entre la bride et cousu



Les élastiques spéciaux, de couleurs et de largeurs différentes;


Il est passé dans la boucle;



Pur bien vérifier la bonne largeur,




Et également celle de la bride;




Il est passé en " enchappure " pour trouver sa bonne longueur.



Coupé



Remis en bonne place au milieu. Ce n'est pas toujours facile, une pince est très utile pour tenir l'ardillon et éviter qu'il tourne.
On voit bien la " piste " centrale des trous pour le passage des ardillons;





Premier et second,



Encollage de l'élastique;



Séchage en bonne position à l'aide de ces merveilleuse petites pinces qui nous servent en préparation à tout.



Nous essayons comme dans tous les travaux de faire des séries, ce n'est pas toujours possible bien évidemment;



La colle est insérée au tournevis


L'élastique aussi,



Inséré immédiatement. certains travaux nécessitent le positionnement colle " fraîche " pour pourvoir travailler pendant quelques secondes pour le parfait positionnement.
En règle générale


Maintenus par les pinces en attendant la couture;



Coudre est une chose, recoudre en est une autre pour uns bonne esthétique.
Bon fil dessus dessous, bon réglage des points;



Martelage avec amour des coutures.



Le travail terminé


Ne reste plus que la livraison à la cliente,


Nous espérons sa satisfaction,




Notre principal soucis,



Notre meilleure satisfaction.


Très amicalement, Tictac le besogneux.

2 commentaires:

  1. J'ai déjà vu le travail d'un cordonnier qui n'avait apparemment pas d'élastique percé au centre : sur une grosse boucle d'environ 10 mm il avait passé de chaque côté de l'ardillon un petit élastique de 5 mm…
    Quant à moi, il m'arrive parfois (voire souvent, je ne choisis pas mes fournitures hélas, un jour peut-être) de devoir utiliser des élastiques non percés.
    À l'aide d'une aiguille de machine à coudre, j'écarte les fils de chaîne et de trame et y laisse la partie la plus large quelques instants afin de marquer l'emplacement. Ensuite j'expulse l'aiguille avec l'ardillon qui vient prendre sa place.
    Je dois parfois m'y reprendre à plusieurs reprises mais cette façon me permet de ne pas endommager l'élastique.

    Amicalement, Daphné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour daphné,
      merci pour votre commentaire. Effectivement deux manières de contourner le problème.
      Lorsque je reçois une demande qui sort de notre ordinaire en modification, ou sur des supports particuliers, je demande toujours au client comment lui a envisagé la chose.
      Alors que bien souvent il,existe plusieurs façons d'appréhender un travail, il a toujours une solution que vous n'aviez pas envisagée qu'elle soit réalisable ou pas.
      Très amicalement à vous;

      Supprimer