lundi 15 septembre 2014

Sac Kelly Hermès. Réparation attache de la poignée.





Bonjour,
Ce matin à l'atelier l'attache de poignée d'un sac Kelly de Chez Hermès à refaire " à l'identique ". 


                                                    

Nous travaillons dans tous les DOMAINES pour  HERMES


                                                    




                                             
                                                    
                                                                                                   

Et très souvent pour la réparation des attaches de tenues de poignées.


                                                   


                                                   





Et bien évidamment pour la chaussure.



Ce n'est pas la première fois que nous oeuvrons sur des productions de GRANDES MARQUES ,
Bien souvent le client à déjà fait la demande chez le fabricant, au SAV. Pour des raisons particulières de prix, de facilité, transport, poste, proximité, etc... soit qu'il est déjà client, nous est envoyé par un ami, un chausseur, un maroquinier, une sellerie, etc...Il vient vers nous.

Ce Kelly à un grand nombres d'années sans utilisation,sans entretien. Je l'ai déjà écrit, un sujet va paraître sur le blog, portez vous souliers, ( vos accessoires, et / ou entretenez les ) pour les faire vivre.
Le cuir n'étant pas comme les grands vins, s'altère en vieillissant. Devient du papier ( pour les peausseries ) du carton ( pour les cuirs ) que l'on déchire facilement à la main.

Comme très souvent ces réparations semblent simples, avec les publicités vues et entendues qui préconisent et conseillent des colles qui permettent tout en quelques secondes, même de tenir tête en bas chaussures collées au plafond.
Un articles va paraître sur le blog " Toutes les cyanocrylates de votre cordonnier " expliquant leurs différents domaines d'utilisations, mais surtout lorsqu'elles sont mal employées, leurs dégâts irrémédiables irréversibles qui empêchent toutes réparations sur des supports valant quelquefois plusieurs milliers d'euros, alors qu'un un petit collage fait à la néoprène aurait résolu le problème bien souvent gracieusement.
Cette attache pour ne pas faire exception à la règle a été collée à la cyano, elle empêche la réparation par la conservation de l'attache, mais permet son changement. Nous allons refaire en totalité le morceau, nous aurions opéré différemment autrement.
Imaginons que ce soit l'attache qui ai été collée sur le rabat du sac !



 Les coutures sont décousues au TRANCHET  ou avec tous outils de coupe permettant un travail précis.



La pièce démontée laisse voir le rivet de la barre de rigidité du sac.



Le morceau est dédoublé.


La couture de côté du rabat est décousu au découd vite ( la finition des tranches d'origine est souvent très difficiles à ouvrir ) pour permettre le travail et le passage du bras de la machine à coudre.



L'ouverture laisse voir la barre mais les renforts de protection pour la peausserie et sa doublure des frottements de la pièce en acier.



Les rivets sont en grande majorité coupés à la pince coupante. Pour éviter l'agression et les dommages de celle ci, dans certains cas ils sont enlevés avec précaution à la perceuse.
Il est plus facile de le faire côté " cul " que côté tête.




Le " cul " du rivet percée est enlevée, le rivet ne tient plus.
Ce sens de positionnement montre bien l'ordre du montage à la fabrication. La barre et son rivet sont montés à plat facilement au départ.
Pour pratiquement toutes les réparations c'est pour nous automatiquement l'inverse, ce qui explique parfois nos grandes difficultés.



Enlevé, les restes de coutures sont enlevés à la pince à épiler.




La protection côté peausserie extérieure, est soulevée pour permettre le travail.



On voit ici la protection en cuir amincie collée la barre de rigidité. Elle est en cuir chose rare dans les productions ordinaires, De rigueur dans celles de qualité.



Avant de faire quoi que ce soit, il faut redonné du tonus, de la vie au cuir sinon il risque de se déchirer ou s'altérer au travail.



Après un long temps d'attente et ne nombreux passage du produit, il est brillé.



Prêt pour l'action;



La peausserie est choisit coloris, épaisseur, souplesse, qualité.



Les deux parties sont recollées momentanément, maintenues le temps nécessaire par ces merveilleuses petites pinces qui nous servent à mille choses.


.Pour retrouver la dimension exacte


La pièce est tracée tenant compte du  BON SENS DU PRETANT au stylo à bille côté chair, au stylo argent lorsqu'on trace du côté fleur.


Elle est rectifiée, améliorée le cuir ayant " travaillé " par la tension du dé.



Découpée au ciseaux


Au tranchet.


Retournée pour être tracée au STYLO ARGENT pour une meilleure découpe visible sans


pour une meilleure découpe visible sans




pour une meilleure découpe visible sans




La pièce est découpée;


Un renfort de milieu est prévu en peau ( quelquefois en métal ) pour une solidité sans déformation du dé de poignée.



Tracé et découpé dans le bon sens du PRETANT  .



Aminci pour éviter au maximum les défauts esthétiques des tranches coupées franches.



Positionnée momentanément.



Le support encollé pour une première présentation.



Maintenue avec des pinces.



Finie au banc de finissage pour l'esthétique et sa bonne dimension toujours difficile à reproduire pour un seul accessoires ( attention à l'épaisseur du trait du stylo à bille ou ARGENT !



Vérifiée au fur et à mesure sur le support d'origine



Pré cousue sans fil à la machine à coudre pour faciliter la couture définitive. C'est souvent pour ces genres de travaux que nous procédons ainsi, à la machine, à L'EMPORTE PIECE Même pour une couture faite main ensuite.




La pièce préparée en couture et son renfort




Décollée pour la pose définitive du renfort de milieu.




Celui ci est encollé;



Positionné en forme pour éviter les plis disgracieux sans cet précaution.




On voit bien la différence de longueur qu'impose cet pose.
Ce phénomène est évoqué dans les différentes techniques d'assemblage. il faut impérativement en tenir compte dans beaucoup de travaux de sellerie et maroquinerie.





                                                                                                                                                       
Passé sur dé de poignée.Certains sont " démontable, dévissable, écartable ) et permettent de travailler sans
la poignée montée. L'action est plus facile. Pas question, ici il est usiné, moulé d'une seule pièce




Le rabat est préparé à la pointe du tranchet pour l'encollage et sa bonne tenue.




La pièce également.



La tête du rivet mis en place maintenant, ensuite il sera trop tard.




La pièce est présentée.



La tête du rivet est martelé avec amour/




Passage à la machine à coudre, de l'attache. Préparation du côté en encollage, séchage.


Sa couture.




Le travail est terminé. La pièce crémée est brossée au gant à briller.


La pièce neuve.


Une vue générale.




Nous conseillons à notre cliente un entretien sérieux et régulier pour la longévité de son sac.



Les réparation en peausserie neuves choquent automatiquement par rapport à la patine générale ancienne des accessoires, et donne l'effet de dimensions légèrement plus importante que les autres pièces identiques, Heureusement l'usage et le temps font rapidement leurs oeuvres.




En restauration il nous arrive de chercher des cuirs usagés, deVIEILLIR / PATINER les peausseries neuves. nous l'évitons pour les objets utilitaires, ces actes sont toujours préjudiciables pour l'intégrité et la solidité des peaux.





Ne reste plus que la livraison à la cliente, nous l'espérons sa satisfaction, notre principal but et notre meilleure récompense.

Très amicalement,
Tictac le besogneux.

3 commentaires:

  1. J'ai parcouru bon nombre de vos articles, quel talent! Je ne trouve pas de "vrais" coordoniers et j'ai plusieurs paires de chaussures qui attendent sagement une "remise à neuf".

    RépondreSupprimer
  2. Travaux de restauration magnifique , mais les articles de vieille peau en plus de ces travaux de restauration ont d'autres actions de conservation de ces onguents pour le cuir, magasin dans les endroits où les intempéries ne font pas les influences négatives. etc
    Salutations .

    RépondreSupprimer
  3. Très beau travail de restauration, chapeau ! Je saurais vers qui me tourner si j'ai besoin de réparation en maroquinerie :)

    RépondreSupprimer