jeudi 22 octobre 2009

La déforme traditionnelle du cordonnier.



Le poste à déformer sur le banc de finissage.





Les pains de cire hooco.






La déforme traditionnelle extra brille.

Bonjour,
Entre le moment du finissage et la livraison à la clientèle un poste important la déforme. Lorsque les souliers sont verrés, poncés, dépoussiérés parfaitement... la déforme.

Dans tous les ateliers de cordonnerie il existe sur le ban de finissage ou sur une machine outil réservée uniquement à cet usage  un peu comme un banc, mais uniquement fait pour ces opérations, le poste à déformer
il dispose de rouleaux noir, marron, à lamelles de cuir pour déposer la cire, de brosses, noires, marron et d'un feutre pour faire briller.

Indépendamment de cela un endroit est réservé dans l'atelier pour le passage manuel de la déforme. Il comporte chiffons, pinceaux, déforme, noir, marron foncée, moyen, incolore et les pains de cire hooko, ces derniers plutôt réservés au banc de finissage.

Deux sortes de déforme, l'extra lisse et l'extra brille, une seule grande différence, l'extra brille, brille toute seule au séchage, alors que la première demande un brossage manuel ou au banc pour briller.

Elle est vendue au litre aux professionnels. L'artisan pour son utilisation la transvase dans des distributeurs comparables a ceux réservés aux colles, un peu comme les distributeurs d'eau pour les oiseaux en cage qui délivrent un minimum de produit quel que soit le volume de produit dans le réservoir.

l'amateur qui désire l'utiliser pour la remise à neuf de ses lisses ou de ses talons, aura tous intérêts à se diriger vers un autre conditionnement avec un autre mode de conservation plus adéquate, le Top finish par exemple décrit dans un autre sujet.
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2009/10/deforme-une-nouveaute-le-top-finish.html


                                              

La nouveauté, le crayon réparateur;

                                             

La meilleur solution est encore d'aller chez son cordonnier qui après un verrage fin passera la déforme, toujours soucieux gracieusement de faire plaisir.

L'artisan cordonnier, comme pour la colle vendue elle en bidon de cinq litre, s'en sert constamment et remet plusieurs fois par jours cette colle dans son distributeur, il faut qu'elle soit toujours d'une viscosité parfaite pour certains travaux; la déforme c'est la même chose, en petite quantité elle sèche très rapidement.

A mon époque pas de déforme, que des pains de cire hooco triangulaire et plus avant encore des pains ovales, en noir, marron foncé, moyen, clair, incolore.
Il nous servent énormément en camouflage.
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2011/05/boucher-les-trous-les-cicatrises-les.html


                                              


                                               


Deux manières de passer la cire sur les chaussures, frotter le bâton à la main sur les lisses, les talon, les queues de semelle, faire briller à la brosse au banc de finissage, il est dans ce cas impossible de faire briller manuellement.
L'autre façon, passer les bâtons sur les rouleaux à lamelles de cuir du banc pour déposer la cire sur ces derniers, puis passer les lisses, les talons, les queues de semelles sur ces rouleaux, pour redéposer la cire et faire briller à l'aide des brosses du banc.

Il faut savoir qu'avant les coloris des souliers étaient principalement, noir et marron, que les maîtres d'apprentissage, , demandaient aux apprentis de passer " parfaitement " sans manque et d'une manière homogène la cire à la main, long, fastidieux et dur, à cela deux raisons, économie d'électricité, mais surtout pourquoi faciliter les tâches aux apprentis, autant qu'ils soient au courant tout de suite que la vie ce n'est pas de la rigolade, et encore moins le travail.
Je l'ai dit, certaines choses ne s'apprennent que dans la douleur et la souffrance. IL y a donc des connaissances et des savoirs qu'on a du mal à mettre dans son escarcelle maintenant.

Puis ensuite vinrent les déformes extra lisse passée au pinceau, pour ensuite les faire briller à la main avec brosse et cirage, au banc de finissage, à la brosse avec la cire.

A l'arrivée de l'extra lisse beaucoup étaient septiques pour cette nouveauté pourtant merveilleuse, mais le modernisme est souvent mal reçu et intégré, toujours ce refus des nouveautés surtout dans la cordonnerie ancienne.

Avec cette dernière, plus de problème, passage de la déforme au pinceau, séchage et prêt pour la livraison, pourtant il faut savoir, du moins amha, que rien ne peut égaler une finition sur les chaussures, avec la cire hooco et le passage de la brosse dans le même sens que que la direction de l'arbre pour déposer la cire, et à rebrousse poils pour un brillant, un velouté, une uniformité,
Un glaçage laqué hors pair, qu'aucune finition manuelle ( d'atelier ) ne peut réussir aussi parfaitement.
Une finition artisanale au verre, râpe, fer à lisses, mailloche, lampe à déformer, cire, etc...est une autre histoire;

Le poste de déforme sur le banc certains s'en servent beaucoup, d'autres peu et privilégient la finition et le bichonnage manuel.

En cas soucis,la déforme peut être un moyen de camouflage merveilleux, ainsi que les bombes de teinture utilisées intelligemment professionnellement, et à bon escient.
Je ne sais pas comment font les autres cordonniers, mais les bâtons de cire hooco me servent en dehors de la déforme, à beaucoup de travaux de camouflage, sur les peausseries, chocs, manques, rayures, trous, etc...tel quel ou mélangé à d'autres adjuvants.

En cas de salissures ou de débordements sur la tige, lors du passage au pinceau, enlever à l'aide d'un chiffon doux et très propre humidifié avec un peu de salive ou d'eau, il sera rare, et on a toujours le temps d'accéder à des actions beaucoup plus agressives.

Ce poste comme celui de la déforme est important, je pense en avoir fait un tour complet, j'ai du en oublier, qu'on veuille bien me pardonner.

Très amicalement,

Tictac

1 commentaire:

  1. Site extrêmement intéressant..cela rejoint presque les accidents de pied(étirement accidentel de l'aponévrose plantaire par chute etc). Vous devriez être conseiller privilégié des dames qui se laissent déformer le pied par ignorance de sa complexité.En tous cas,merci de la part de tous les internautes!

    RépondreSupprimer