mercredi 25 mai 2011

Boucher les trous, Réparer les cicatrises, les accros, les manques, etc... , Chaussures, Vêtements, Bagagerie, maroquinerie, Sellerie.

Bonjour,

C'est chaque jour que nous sont demandés à l'atelier, des camouflages, remises en état les plus esthétiques possible, pour des cicatrises, accrocs, enlèvement d'écaille, de matière, etc...  tout cela sur des ( chaussures, vêtements, sacs, bagagerie, etc...)

























































Nos fidèles animaux de compagnies nous procurent souvent du travail, les griffes des chats, les crocs des chiens, sur l'ameublement, les vêtements principalement pour les chats, les contreforts, les talons, particulièrement les aiguilles, pour les chiens.
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2010/03/enrobage-comment-faire.html
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2010/04/recouvrageteinture-un-palliatif.html

                                                       




Cette réparation de poignée de sac tient depuis des mois, sans aucune difficulté à réaliser, peut se refaire aussi facilement.
Je suis toujours partisan dans tous les domaines de la modération, je vois des réparations de 100 / 120 euros qui pourraient être résolues, pour une dizaine ou deux, c'est à mon avis regrettable.
Un travail peu onéreux ne veut pas dire mal fait, mais sans doute le mieux adapté à la situation :
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2009/08/compromis-travail-passable-petits-prix.html









On le rencontre dans toutes les professions de l'artisanat, mais également dans des secteurs plus sérieux, comme la médecine.
Sans parler de camouflage, il est possible de réparer et de combler en même temps, trépointes talons, etc... dans la chaussure.
Il n'y a que celui qui ne fait rien, qui ne se trompe pas, je fais toujours des bêtises et des erreurs.
Lorsque un artisan livre un travail avec des défauts, c'est un mauvais ouvrier, un bon artisan fait comme tout le monde des erreurs mais à la livraisons vous ne les voyez pas elles n'existent plus.












C'est vrai que tout à mon avis ne peut pas être dit sur un forum, cette vulgarisation est pour moi néfaste.
Certains " Trucs sont  " réservés à quelques professionnels, tous ne maîtrisent pas toutes ces actions. ( Il faut amha mériter certaines choses être en quête constamment, chercher pour la réussite )
En dehors de ces considérations, beaucoup de choses peuvent être dites, il me semble que c'est ce que je fais, puisque ce blog réservé aux amateurs, voit les demandes de professionnels en MP.






Les principes vont être généralement les mêmes, on va tourner autour des quelques produits et actions décrites simples.
La cire Hooco  ces petits bâtons réservés au poste de déforme aux banc de finissage électriques, nous servent régulièrement en camoufage manuel :
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2009/10/la-deforme-traditionnelle-du-cordonnier.html






Faire fondre à l'aide d'un briquet le coin du bâton et laisser tomber quelques gouttes dans la plaie.
Le plus rapidement possible, on peut ensuite l'égaliser, nous sur les rouleaux à lamelles de cuir du poste de déforme du banc, vous à l'aide d'un chiffon par la chauffe du passage répéter, ou à l'aide du merveilleux outil qui sert à beaucoup de chose dans la chaussure, le sèche cheveux :
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2010/11/le-seche-cheveux.html













Des formes, écailles, motifs, etc... à chaud peuvent être reformées, scultées travaillées, modelées, à froid, au tranchet, la lime, le papier de verre, etc...
Ensuite selon le support, un glaçage peut être envisager pour camoufler le plus possible. Les bombes de teintures, Magix, Grison, etc...me servent de loin, par petits jets légers et très brefs, et permettent de faire des miracles.
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2009/09/daim-veau-velour-nubuck-entretien-trucs.html

http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2009/09/creme-cirage-lait-creme-essentielle.html

Pour boucher les trous des motifs, ou de d"enlèvement particulier de matière, on peut essayer de combler par une peausserie au coloris le plus approchant possible, de la même épaisseur, faire à l'aide d'un emporte pièce au bon diamètre des rondelles si le trou est rond.
Il est préférable de faire des rondelles d'un diamètre légèrement supérieur au trou à boucher.





A l'aide de la pointe d'un tranchet, gratter le fond à l'emplacement, tout préparer à l'avance, mettre de la colle, en double encollage et sans attendre le temps de séchage, positionner immédiatement.
Attendre un long moment, puis si c'est possible marteler avec amour et précaution.
On peut également si la déchirure ne nous convient pas, la rendre ronde, gentiment à l'aide d'un emporte pièce ou du tranchet.
Si le trou est à bord franc, des rondelles simples suffiront sinon il faudra faire un aminci.
Un papier très très fin de carrossier peut éventuellement être utilisé pour la finition avec parcimonie. Une fleur sera recrée ensuite.
La déforme est très souvent aussi utilisée par nous.
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2009/10/la-deforme-traditionnelle-du-cordonnier.html

Des trous de piqures anciens, inesthétiques, peuvent être bouchés, en mélangeant crêmes et  produits appropriés , qui au séchage avec finitions, donnent de bons résultats.

                                                 


                                                 

On peut toujours agrandir la surface, en aminci au tranchet, mais cela relève ensuite plus de pièces en appliques invisibles, qu'à autre chose :
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2010/06/dans-la-serie-piece-collee-en-applique.html

De même un morceau dans sa totalité, peut être changer, Chaussures, Vêtements, bagagerie, etc... Comme pour les pièces en appliques, c'est une autre histoire.
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2010/09/refaire-les-bords-des-manche-dun.html

Des motifs, des badges, des logos, des publicité, etc...peuvent être déplacées, ou rechercher pour positionner sur la déchirure.
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2012/02/travailler-pour-les-bikers-pose-de.html

Peausserie, colle, bâton de cire hooco, sèche cheveux, tranchet, limes, papier de verre, etc...  un peu d'habileté permettent de faire des petits miracles de camouflage.
certains endroits sans entretient réguliers important, souffrent de frottements et d'agressions localisés. On les retrouvent sur tous les supports, chaussures, maroquinerie, sellerie.













D'autres sortes de remises en état existent :
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2011/01/bonjour-ce-matin-latelier-une.html
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2009/09/remise-en-etat-dun-etui-reglementaire.html
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2010/03/refaire-des-poignees-rentrantes.html
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2009/10/reparation-dun-sac-aux-coins-uses.html






Nous le faisons normalement tous les jours à l'atelier, je pense que certains travaux réalisés à l'aide de produits particuliers sont réservés aux professionnels.
Bonne chance et réussite.

Très amicalement,
Tictac le besogneux

4 commentaires:

  1. merci beaucoup pour tout ses précieux conseils,j apprend beaucoup en vous lisant et je m efforce de faire mon travail a la perfection ou du mieux que je peut pour que le client soit satisfait.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Alexandre,
    Si ce blog a quelques utilités, c'est la plus belle et merveilleuse récompense pour moi.
    La satisfaction de la clientèle, on le sait notre but et notre récompense n'est pas toujours facile à réaliser.
    Elle représente, la réalisation des souhaits et des désirs du client en accord avec l'éthique de la cordonnerie.
    Il faut parfois une certaine " magie" en effet un travail parfait ne correspond pas toujours aux attentes du client.
    C'est pourquoi la réception du travail, est primordiale dans les explications, les différentes possibilités, etc..
    Très amicalement à vous.
    Tictac

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, est il possible de réparer un début de trou sur une paire de chaussure en nid d'abeille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Vous ne spécifier en quel matériau est le nid d'abeille, cuir ou synthétique, emplacement, doublure, etc...Mais il est toujours possible de faire une réparation / prévention par une pièce appropriée en fonction du support de ses spécificités, cela ne devrait pas poser de problème particulier.
      Si vous avez la gentillesse de nous tenir au courant de vos avancées, vos retours sont toujours enrichissant pour tous.
      Très amicalement;

      Supprimer