mardi 29 septembre 2009

Rétrécir les manches d'un blouson en cuir.




Bonjour,

Cette modification est assez courante.
Avant.




Après, 7 cm en moins.







Ce matin à l'atelier les manches d'un blouson en cuir à rétrécir.



C'est très souvent qu'à l'atelier des vêtements en cuir parfois en tissus nous sont apportés pour des transformations, couper des manches, rétrécir le diamètre des poignets, diminuer la hauteur du vêtement, manteau, blouson, les réparations, etc..
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2010/09/refaire-les-bords-des-manche-dun.html
                                                                                                                                                       Certaines phases du travail sont comparables à d'autres modifications,
http://tictac-cordonnier.blogspot.fr/2012/01/retrecir-le-fourreau-des-bottes-en.html

Les problèmes sont multiples et pas toujours faciles à résoudre, par exemple lorsque vous diminuez des manches en hauteur, vous tomber automatiquement sur un diamètre différent, il faudra faire face à chaque problème et le résoudre, avec parfois les " moyens du bord "
un des gros problèmes de cette transformation, refaire la découpe verticale au dessus du manchon, pour le
passage de la main.
Beaucoup de sujets décrits ici peuvent donner des idées et des informations pour faire si on s'en sent capable, soit même ces réparations, dans cet exemple je le déconseille vivement.



Ce matin les manches sont trop longues, trop courtes, ce serait encore plus embêtant. Bien définir avec le client la longueur à couper. Découdre les manchons au tranchet ou avec tous autres outils de coupe nécessaire, toujours bien enlever les anciens fils.




Bien tracer au stylo argent par des traits successifs la bonne hauteur, puis les réunir.




Un marquage en dessous sera fait ou ne sera pas fait pour indiquer l'endroit de la coupe. L'opération à été faite pour l'exemple mais normalement nous coupons à vue d'oeil sans marquage




L'endroit le plus litigieux, le trait supérieur indique jusqu'où il faudra ouvrir pour refaire le passage de la main.
Laisser les choses serait possible, une grosse partie des problèmes seraient résolus et la main devrait pouvoir passer, mais l'esthétique en serait altérée.




La hauteur nécessaire est décousue. Il faut couper un petit endroit avec énormément de précautions pour avoir la possibilité de refaire la découpe.





On prépare en encollage l'endroit pour le passage en machine à coudre. Que d'un coté, l'autre est prêt d'usine et ne nécessite aucune modification. Rien que de découdre le bourrelet de la doublure visible en dessous et la préparer est un très gros problème.




Il faut préparer également la doublure, et maintenir le tout avec des pinces toujours très utiles, pour ces genres d'opérations, je vous passe quand même les détails, et parfois un certain énervement et stress.

Couper au ciseau la peausserie de la hauteur voulue.




Couper au ciseau la doublure de la hauteur voulue.





cette doublure sera cousue en retourné avec le manchon, une autre opération assez délicate.
On prend dans beaucoup de ces exemples le travail à l'envers d'où la difficulté, toutes ces opérations sont faites en industrie, en tout premier.





La découpe pour le passage de la main.




La doublure bâtie avec le manchon en cuir en retourné pour le passage en machine à coudre.
Il faudra qu'a la finition cette dernière soit ni trop longue ni trop courte, pas toujours évident.
Sur cette vue on se rend bien compte que la couture de la doublure en retourné, n'est pas du tout au même endroit que les deux autres de tenue du manchon sur la manche.



On aura pris soin par des repérages écrits, par des marques, par des photos le sens, l'endroit, la gauche de la droite, avant le démontage. je n'ai pas attendu ce blog, pour faire des photos de mon travail.
Démonté un travail d'usine est une chose, redémonter ce que l'on vient de coller et de recoudre, en est une autre. S'apercevoir après coup que le manchon de droite est monté à gauche, est source d'angoisse et de gros soucis.




Je vous ai évité pour cette fois les photos du passage à la machine à coudre, il me faudrait parfois quatre mains, d'ailleurs nous travaillons parfois à quatre mains, et dans ce cas " l'apprenti " doit avoir autant de connaissances et de compétence que le soit disant " maître d'apprentissage " il faut comprendre sans parler et anticiper.


Cette manière de faire est particulière à ce type de montage avec poignets en cuir cousus à plat et doublure en retourné qu'il l'impose, dans le cas de bordures en tissus élastique, aux manches et dans le dos du blouson, il sera fait d'une manière totalement différente, car là tout est cousu en retourné

Une vue du travail terminé, nous attendons toujours avec impatience le verdict du client, sa satisfaction est notre seul but.





Cette autre vue du travail terminé mais coté fermeture des manchons par des pressions. 


Très amicalement,
Tictac le Besogneux

3 commentaires:

  1. Félicitations pour ce tutoriel.
    Une maman couturière à la maison.
    Cordialement,
    GL

    RépondreSupprimer