jeudi 7 octobre 2010

La caverne d'Ali Bottier. ou les outils du Cordonnier Bottier.

bonjour

Ici, d'une manière pratiquement exhaustive, ( du moins pour le petit outillage ) tous les outils du Cordonnier et Bottier. Il faut se retourner quelques années en arrière au temps ou les deux professions étaient très imbriquées.
j'en parle dans le sujet :
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2010/10/qui-peut-ouvrir-un-atelier-de.html

ou le cordonnier est toujours cité en premier, il faudrait prendre les choses à l'envers et mettre en avant le Bottier, qui au départ ne fait que du neuf et du mesure, plus tard, à été amené à faire du neuf en même temps que les réparations, pour ensuite malheureusement ne plus faire que les réparations. J'en parle ici :
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2009/10/ateliers-de-cordonnerie.html

Les temps ont changés, comme dans l'horlogerie et certainement quelques autres professions avec un retour en arrière vers les bonnes choses.
La transmission des ces connaissances et de ce savoir, a été coupé pendant un temps, car sans nécessité, puis ne s'est plus faite faute du manque de combattants.
Si quelques outils ont un usage commun entre des deux professions soeurs, mais peut être plus cousines, seuls les bottiers ont l'utilisation de tous.
Ce lien pour plus de renseignements :
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2010/10/glossaire-lexique.html




Une vue générale.












Serpettes :
On pourrait les comparer un peu a l'outil des jardiniers, elle sert à couper les cuirs forts, épais, résistants, j'ai surtout vu les crépins, ( jamais de cordonniers ou bottiers ) s'en servir pour la découpe des croupons, collet etc... personnellement je ne me sers que du tranchet, même pour les croupons.





Outil moderne de traçage et de mesure.




A gauche bisaigue à froid, on s'en sert sans le chauffer, à l'inverse d'autres fers, que l'on chauffe, dans la cordonnerie ancienne ces outils en os en bois " buis " faits pour lisser sont abandonnés pour ceux qui s'en servent encore, au bénéfice des outils à chauffer.
La bisaigue partage son appellation, mais pas sa forme et son utilité avec d'autres professions, menuisier, vitrier.




Petit appareil pour faire les lacets de cuir. Il existe des petites machines plus imposante pour la même fabrication, ainsi que des machine pour poser les embouts.




Pince à poser les boutons.




pince à poser les boutons également.




Outil particulier de coupe.








Appareil à refendre les cuir en bande de petites largeur, et tire forme.

Retire forme, ou tire forme :
Quand la chaussure est terminée, il faut retirer les formes à monter.
Elles sont normalement formées en deux parties séparables au moyen d'une vis en forme de crochet comme pour suspendre les tableaux au mur.
Cette disposition permet d'un quart de tour de désolidariser les deux ensembles. Elles sont principalement entièrement en bois pour les procédés de montage goodyear et norvégien, avec une semelle de fer en dessous pour les procédés de montage cloués, mixtes, chapelet, etc...
La partie la plus importante constitue la principalement le pied. La seconde plus petite, le coin, forme le coup de pied.
On dévisse les deux parties, à l'aide d'un trou pratiqué dans la partie coin, on passe le crochet pour enlever celui ci, puis on passe à l'autre trou de la partie basse, pour retirer la forme dans sa totalité.
Attention aux étourdis, des pointes de montages doivent impérativement être retirées à certains moments de la fabrication, notamment après la couture de passage en trépointe, sur la première de montage,sinon les belles chaussures se voient condamnées à conserver les forme à demeure, et deviennent inutilisables.
Dans l'appellation ancienne, le crochet tire forme était appelé, " Crochet à déformer "







Râpe d'intérieur, en haut ébourroir américain.





Râpe d'intérieur, tranchet
en bas, ébourroir américain en haut à gauche, tire forme en bas à gauche, et compas d'épaisseur en haut à gauche.




Astic. Tranchets, couteau à pied, ébourroir américain, tire forme, compas d'épaisseur.
Le couteau à pied est utilisé par le selliers - Maroquinier, il permet un parage dit en " goutte de suif " .
Ce couteau permet de parer en poussant en oblique avec la paume de la main. Ce couteau et cette manière de faire pemet un parage creux aux rebord parfaits.
Quelque soit l'outil utilisé pour l'aminci, il faut que la peausserie soit sur un partie parfaitement plane, Glace, marbre etc...
En maroquinerie on pare sur une pierre spéciale appelée pierre de Fontaine, ou sur une pierre de lithographie.
La pierre de fontaine est préférable aux autres car en même temps elle entretient le coupant du couteau.



Ebourroir américain :
Permet de rectifier l'épaisseur de la trépointe sans couper la tige.

Râpes d'intérieur, compas d'épaisseur.





Chiens à monter :
Utilisés pour le montage de la tige en cambrures uniquement.






Astic en buis :
Ces outils en bois ou en os servent à polir, à lisser les différentes parties de la chaussure. Les lisses, les flancs, Sert également à forcer les chaussures pour les doigts de pieds au bout.




Bisaigue.



Roulettes à marquer les points de différents diamètres pour la couture de la semelle en petit point.





Roulette dites de devant, ou à faux points, pour les trépointes.


Râpe d'emboîtage.






Fers à chauffer pour orner les talons à l'emboitage.


Roulette marque point, avec guide réglable, par rapport au bord de la semelle avec une vis






Alène pour coudre, avec réserve de fil dans le manche. je pense que ces outils sont plus réservés à l'amateur qu'au professionnel. Je ne m'en suis jamais servi, et n'ai jamais vu d' ouvrier cordonnier coudre avec cet appareil.


Pince à monter courbe : La partie ronde plate " la panne " sert à clouer.


Pinces à monter de types différents. Plates, courbes, avec ou sans panne pour clouer.



Marteaux à battre ou à rabattre. Certains s'en servent pour clouer.
Le marteau cloueur simple, a deux pannes rondes identiques, l'une lisse, l'autre striée.







Cisailles pour découper les matériaux, cuir, caoutchouc.



fer à chauffer pour l'ornement.



Pinces à démonter :
Les pinces dans la cordonnerie sont nombreuses, celles ci servent de moins en moins, au bénéfice des pinces coupantes, droites, courbes en bec, etc...



Mailloches :
Elles rentre dans le cadre des outils de chauffe, à déformer. pur les talons, les semelles, les cambrures, avec la partie lisse, le côté carré lisse droit sert pour le bord des talons.
On les fait chauffer sur une petite lampe à déformer exceptionnellement absente ici.
Pour trouver la bonne température, le cordonnier crache sur la mailloche, par le bruit, le frisonnement de la salive sur l'outil, l'artisan sait si la température est la bonne.



Tous les fers, ils sont nombreux en utilisations et en formes.
Dans la main, un ébourroir.



Une série d'ébourroir, comme beaucoup d'outils de coupe, ils sont de droitier ou de gaucher.











des embauchoirs anciens peu courant, ce ne sont bien évidemment pas des formes à monter.











Tranchets de droitier. Je parle ici de l'affutage et de l'utilisation :

Peu de cordonniers doivent savoir qu'ils existent des tranchets d'homme et de femme. Il ne s'agit pas d'outils destinés en utilisation à la gente féminine ou masculine, mais à des largueur d'outils différentes pour des utilisations qui le sont également.
Certains cordonniers ou bottiers, font des étuis en cuir pour une meilleure préhention.



Tranchets de droitiers en haut de gauchers en bas.




On voit sur la photo faite exprès pour bien montrer la courbure particulièrement accentuée de ce tranchet.










Marteau de Joigneur ou d'apprêteur, servant à monter a applatir, pousser, et clouer.


Une brochette de roulettes.


Serpettes avec à gauche des arraches clou.


Arrache clous, Compas, serpettes.








Rainette :
Cet outil est disponible sur le banc de finissage, vérouillage à baionnette, il permet l'encastrement de la couture du petit point, visible et accessible à l'usure, seule la gravure traditionnelle cache et protège le fil. L'incision est un compromis entre les deux.






Mailloches.



Relève mur de gravure traditionnelle. Appelé également dard, ils peuvent être de formes et de grandeurs légèrement différentes.
http://tictac-cordonnier.blogspot.com/2009/08/la-gravure.html



Rainette :
Une vis de côté permet un réglage par rapport au bord de la semelle.

Plusieurs ébourroirs américains.


Pince à enlever les oeillets.



Outil à faire les lacets.


Pince à couper démultipliée.


Outils d'ornement des talons à l'emboitage.

Astics, formoirs :
En os, les trous servent uniquement à accrocher l'outil sur un clou.


Manche d'un outil à découper les lanières, démonté de sa base dans son étui.



tranchets de gaucher et de droitier.


Chasse goupille.



Cisaille.



Pince à démonter.














Mailloches.


Fers à chauffer d'ornements.


Fers à lisse de cambrure et de sans lisse rond :



Ebourroirs.







Mailloche.



Gabarit de patronage :
Réglable mais surtout rare.











L'indispensable, outils de coupe pour les peausseries, patronage etc... et son
manche en laiton ( l'indispensable ) avec ses deux vis de tenue et de fixation de la lame.



Centimètre pointure :
Appelé compas de cordonnier à mesurer les pointures.



Centimètre, pointure. et en dessous tire forme



Roulette à marquer les points, réseve d' outil interchangeable dévissée.




Complète.



Ebourroirs.


Bel échantillonage, il manque cependant quelques outils, ils ne sont pas parmis les plus rares, manicle, Tire pied, lampe à déforme, râpe, marteaux d'emboitage,
cloueur, quelques accessoires, Soie naturelles, aiguilles, etc...
Très amicalement,
Tictac le besogneux

19 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je usis tombé sur votre blog en cherchant un cordonnier pour réparer mon sac que j'ai brûlé aux anses... Bref, je voulais savoir si par hasard vous étiez sur la région parisienne ou Paris.

    J'ai vuun de vos travaux je pense, sur un sac Loui Vuitton dont vous avez changé les anses, et c'est à peu près ce qu'il me faut( sur le site de pied en cap.com je crois). C'est pour cela que je tente de vous contactez.

    J'aimerais faire réparé mon sac par quelqu'un de compétant et vous semblez l'être.

    Je vis en région parisienne.

    Cordialement,

    Myriam

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,

    Désolé je ne suis pas dans la région parisienne, mais justement sur depiedencap vous trouverez tous renseignements pour faire réparer votre sac. Avec des professionnels aux grandes compétences présents sur ce forum.
    Toujours à votre disposition,
    très amicalement.

    RépondreSupprimer
  3. bonjour,
    j'apprends le métier de bottier avec un bottier et je cherche des outils neufs ou d'occasion. je vous serais très reconnaissants si vous aviez des adresses ?
    cordialement
    Xavier

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,

    le bottier chez qui vous apprenez doit obligatoirement se servir chez un ou des crépins, ces revendeurs de matières premières ont tous à leurs catalogues tout l'outillage moderne de cordonnier bottier, autrement avec les pages jaunes et internet. Pour l'outillage plus ancien qui n'est plus disponible aux catalogues, il vous reste ebay, les brocantes,
    les vides greniers, les déballages,les forums http://outils-anciens.xooit.fr/
    bon apprentissage et bonnes recherches,
    très amicalement.

    RépondreSupprimer
  5. outil de cordonnier qui sert à faire des trous dans le cuir.Comment dit-on déjà ?....

    RépondreSupprimer
  6. bonjour,

    Comme vous le dites, ils servent à faire des trous dans le cuir, Ils s'appellent emportes pièce, révolver, manuel, presse, etc...de forme, géométrie, dessins, grandeur, diamètre différent,mais également dans les d'autres matériaux, peausseries, cuir, salpa, avec presse et gabarit en industrie,pour des semelles, talons, brides, empeignes, pièces, contre fort, bout dur, glissoires, etc...
    Vous en avez quelques descriptions artisanales dans le sujet ( Glossaire, lexique )
    j'espère avoir répondu a votre demande.
    Toujours à votre disposition, très amicalement

    RépondreSupprimer
  7. svp, comment s'appellent les outils du cordonnier qui servent à marquer le N° de pointure au fond de chaussure?

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    Beaucoup de marquages et d'indications, sur et dans les chaussures, ils nous donnent plusieurs renseignements. La pointure en général est frappée à l'extérieur en cambrure.
    ce pourrait être amusant et instructif de faire un sujet sur ces marquages.
    je pense mais peut être à tort que ce sont simplement des chiffres à frapper, car je n'ai pas connaissance d'appellations particulières.
    très amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Poinçon à griffer les pointures

      Supprimer
  9. fred saint sever 4011 décembre 2011 à 10:15

    la plus part de ces outils ne sont pas démode car ils me servent toujours tous les jours je suis cordonnier réparateur en botterie un métier qui ce pers

    RépondreSupprimer
  10. Grégory Dugué5 avril 2012 à 16:26

    On peut retrouver ces vieux outils au musée des commerces d'autrefois à Rochefort, en Charente Maritime. D'ailleurs j'ai pas mal de photos de ma visite là bas, surtout la cordonnerie :D on a quasiment toujours les mêmes de nos jours.

    RépondreSupprimer
  11. Question posée par "Anonyme" du 14 mai 2011

    Mon père qui était fabricant de chaussures en Belgique durant les années 1930/1940 appelait un outil pointu pour percer des petits trous dans le cuir "une alêne"

    Félicitations sincères à tictac pour le travail superbement documenté sur les outils des cordonniers.

    Ledru Serge (Belgique)

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour l'information. Il y a apparemment beaucoup d'outils de réparation. Y-a -t-il des endroits où on peut les louer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Alors qu'on trouve des magasins spécialisés dans la location d'outillage, à ma connaissance rien n'existe pour nos professions.
      Très amicalement.

      Supprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Mr, merci pour votre blog enrichi de détails. Je suis apprentie chez les compagnons et est à la recherche d'outils (ébourroir et astic). Je trouve des ébourroirs dans le commerces mais je recherche une lame plus grande pour avoir plus de recul et plus de force. Pour ce qui est de l'astic je n'en trouve pas même dans les brocantes. Pouvez-vous m'aider en me donnant un tuyeaux ou deux? Bien à vous Mr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://encheres.catawiki.eu/kavels/9899029-tres-beau-grand-lot-d-ancien-outillage-embauchoir-enclumes-presses-et-accessoires-de-cordonnier-plus-de-120-pieces

      Supprimer
  15. Bonjour,
    Merci pour votre blog, très intéressante et vraiment riche.
    Les outils sont presque toujours les mêmes; mais mieux vaut les anciens!!! Encore merci

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour, je suis en train de vider la maison de mon grand père et j'ai trouvé des outils de ce genre. Je cherche à les vendre à des prix raisonnables, juste pour que ça ne tombe pas dans les mains des ferrailleurs. Si quelqu'un ici est intéressé je peux envoyer des photos. merci

    RépondreSupprimer