mardi 1 décembre 2009

Les parapluies, problèmes et réparations.




Les attaches plastiques de tenue souple du dôme sur les baleines des parapluies automatiques



Les ressorts, les joncs de tenue haute et basse des brins sur les bagues, les attaches plastiques grandes et petites, et beaucoup de petits accessoires.





La prise en compte du SAV de certains magasins, maroquinerie, bagagerie, sellerie, entre autre oblige l'artisan qui l'assure à sortir quelquefois des sentiers battus.

C'est toujours merveilleux d'ajouter à ses connaissances d'autres savoirs faire. Les amateurs de chaussures mais encore plus les passionnés pensent que les artisans cordonniers bottiers qui réparent autres choses que des souliers, sont automatiquement des artisans de piètres compétences, ils ont dans la grande majorité raison, pourtant à de rares exceptions ils ont tord, fonder les appréciations de compétences d'un artisan à un seul critère, savoir par exemple si ils
reproduit des clés, des tampons des gravures, etc...est un peu simpliste et réducteur, il y en heureusement bien d'autres.
j'en parle ici :
Les parapluies se divisent en deux grandes versions, un peu comme les montres. Les mécaniques manuelles et les mécaniques automatiques, à mâts en bois et en métal pliants pour les premiers, en métal rétractable automatiques pour les seconds.

La composition d'un parapluie se divise en gros :

Du dôme, du mât, des brins, des contre brins " baleine " la poignée, pour les pièces principales.
Certaines productions de qualité présentent une doublure. Les brins sont ainsi à l'abris du regard. Cela augment la difficulté des réparations.



Pour les petites pièces :
Rivet en laiton pour la tenue des brins et contre brins de deux longueurs, attaches plastique, pour le tenue du dôme sur les brins de deux longueurs pour le débattement à l'ouverture des automatiques, il peut également être cousu serré, principalement sur les manuels. Les embouts de bout de brin pour fixer le dôme en tension sur les baleines. les pièces qui se vissent pour le cache et la tenue haute en bout de mât, les bagues d'arrêt et de tenue haute et basse, les pièces arrêtoir d'ouverture, les jonc de tenue des brins sur les bagues d'arrêt et de tenue haute, des manchons ou gouttières de réparation. ressort d'automaticité.

Les dômes :
En différentes matières, tissus, plastique, transparent, à motifs et de formes différentes.
Les problèmes :
Bris, casse, usure, ils sont essentiellement pour les deux premiers, dûs au vent et intempéries, aux mauvaises manipulations et utilisations. Ce sont principalement les brins qui se tordent ou se cassent, mâts en bois cassés, dôme entièrement retourné par le vent, coutures et attaches du dôme décousues ou cassées, bague de maintien du ressort cassé, verrouillage de l'automaticité, rivets d'articulations des brins, etc...
Quand une coutures de tenue du dôme ou une attache plastique est manquante, il faut impérativement recoudre ou remplacer, sinon les autres ne tardent pas a à suivre le même chemin, et les baleines à se tordre ou se casser.

Les réparations :
Il est parfois possible de redresser un brin tordu, on peut le changer en partie ou en totalité, il faut impérativement trouver le même, sinon à l'ouverture ou à la fermeture, il est en sortie ou en retrait par rapport aux autres, mais on peut bien évidemment les modifier en longueur ou en articulation.

Lorsque aucun changement est possible, les manchons de réparations droits, de contre brin, ou de bout de baleine sont très efficaces.

A noter que pour changer un brin, il faut démonter le parapluie complètement, dôme, baleines, joncs haut et bas, bagues hautes et basses.

Les outils de réparation propre à la remise en état des parapluies sont pour moi au nombre de trois.
Une pince pour tenir en compression le ressort des automatiques, une pince pour la pose des attaches plastique, une autre modification d'une pince ordinaire de bricolage pour la pose des rivets laiton.
Si l'outillage est réduit, les accessoires ne le sont pas. En cas d'impossibilité ou de refus du client de la réparation, j'essaie au maximum la récupération des épaves, mine d'or et source de pièces d'origines parfois introuvables.
Les usines ont la gentillesse de nous fournir souvent gracieusement les pièces d'origines, mais je suis persuadé que d'avoir un SAV sur place compétent et rapide, est un grand plus dans beaucoup de domaines " économique " et pour leur image de marque.

Ces petits services, étaient dans le temps des petits métiers à part entière qui nourrissaient tant bien que mal les artisans, maintenant ils mourraient de faim.



Les mâts, les brins, les contres brins, les poignées, les mâts pliants etc...






Les bagues d'arrêt, de fermeture, de tenue sur le mât.





Attaches, ressorts, pièces vissables du dôme, manchons de réparation, joncs, rivets laiton, embout de bout de baleine.




Dans les deux casiers de droite, les manchons de réparation.






La pince de compression du ressort d'automaticité.




La pince modifiée pour la pose des rivets laiton.

Très amicalement,
tictac le besogneux


9 commentaires:

  1. Bonjour,
    j'ai voulu me lancer dans la réparation de mon parapluie mais impossible de trouver le compresseur et la pince à rivet. Auriez vous une idée où je pourrais les acheter.
    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Pour l'amateur la pince de compression est impossible à l'achat,elle n'est pas nécessaire, il faut simplement se faire aider par une autre personne qui maintient en position le parapluie.
    La pince pour les rivet, je le dit dans le message est une modification artisanale d'une petite pince ordinaire. Encore faut il savoir la modifier.
    Par contre vous ne nous parler pas des rivets qui eux aussi sont inaccessibles à l'amateur, il nous sont donnés par les fabricants des parapluies.
    Mais toujours pareil l'amateur pour une intervention pourra utiliser un pointeau dont la forme permettra le sertissage.
    Nous le faisons parfois pour sertir rivet, oeillet, etc...d'origine pour lesquels nous n'avons pas les matrices.
    Bonne réussite. Tenez nous au courant de vos avancées.
    Très amicalement

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Ce matin je me lève,un peu du pied gauche,je l avoue..j ouvre la porte,il pleut..alors j attrappe mon parapluie que j adore et crac..une branche casse...suis rerentrèe,un peu dèpitèe car je l adore..
    Para pluie 1ere vacances Andalousie avec mon chèri...
    Alors depuis je cherche des solutions pour le faire reparer..est ce qu un cordonnier peut le reparer en sachant que les tiges sont en plastiques????....merci!..et belle journèe a vous..

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Sans avoir l'outrecuidance de penser que je suis le seul cordonnier à réparer cet accessoire, nous ne devons pas être nombreux.
    Il doit bien exister encore des artisan qui exercent ce " petit " métier;
    Une enseigne sur son site nous dit rester le seul en France à exercer cet activité, nous sommes ainsi au moins deux!
    Je me dirigerais plutôt du côté des maroquiniers, vendant ces accessoires ils ont leurs SAV, leurs réparateurs, ne serait ce que les usines.
    Sans voir l'objet du délit, les brins en plastique ne sont pas favorables à une réparation, quand au changement de la pièce par une autre de remplacement métallique, il faut trouver la pièce exacte, c'est peut être plus facile de gagner à l'euros millions!
    Reste après internet la grande révolution prochaine, l'imprimante 3D
    Bonne chance tenez nous au courant de vos avancées.
    très amicalement.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Mon fils a casé en 2 le maas en bois de son parapluie, pensez vous qu'il soit possible de le recoller? avec de la colle à bois?n'ayant plus de colle à bois j'ai déjà essayé avec de la colle néoprene, du ni clou ni vis rien à faire ca ne tient mm pas 3 min. avez vous une astuce?
    merci par avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Sans dire qu'une réparation est impossible, mais les tractions sont très / trop importantes, nous changeons automatiquement dans ce cas le mât.
      très amicalement.

      Supprimer
  6. merci pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    Je recherche un embout de baleine, vers qui puis je me tourner (le parapluie est un cadeau).

    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Ces embouts spécifiques nous sont donnés par les fabricants, usines, rien à faire de ce côté là.
      Je ne vois que peu de solutions.
      Chez un réparateur mais on doit nous compter sur les doigts d'une main en France!
      Pris sur un autre parapluie cassé, sur un neuf on en trouve sur les marchés de fabrication "exotique" à vil prix.
      Bien faite attention à trouver le même embout car ils en existent de plusieurs forme, grandeur, grosseur, diamètre, perçage, etc...
      Bonne recherche, bonne chance.
      Très amicalement

      Supprimer